YouTube est le deuxième plus gros moteur de recherches au monde.

La plateforme est un lieu de partage qui permet à chacun de regarder/poster des vidéos quand il le souhaite. Pour générer du trafic, il est anodin de vouloir tirer partie de la visibilité que peut nous offrir YouTube. Cependant, peu de personnes savent véritablement comme s’y prendre. En effet, ces personnes pensent que le succès va venir taper à leur porte instantanément. Malheureusement et je vais vous décevoir : si vous n’agissez pas, votre vidéo finira dans le Top Flop YouTube. C’est pour vous éviter cela que j’ai décidé d’écrire ce tutoriel sur le référencement.

Tutoriel sur le référencement

L’épicentre du trafic se résume un en mot : référencement. Traduit littéralement du terme « Seo » (Search Engine Optimization), ce terme peut paraître vague pour certaines personnes. Le référencement c’est votre position dans les moteurs de recherches. Il ne se fait pas au petit bonheur la chance. C’est pourquoi, dans ce tutoriel sur le référencement, vous allez :

  • Comprendre comment fonctionne le référencement YouTube.
  • Réfléchir sur vos passions afin d’en tirer profit.
  • Apprendre à produire une vidéo de qualité et à la mettre en ligne.

Sans plus attendre, rentrons dans le vif du sujet de ce tutoriel sur le référencement.

Comment fonctionne le référencement YouTube

YouTube est une entreprise aux envergures mondiales. Vous imaginez donc bien que toute la technique est régie de manière remarquable. Quand une entreprise de cette taille (+ de 50 000 employés) effectue une action marketing cela peut avoir d’énormes retombées positives comme négatives. Ainsi, pour éviter les problèmes techniques (panne par exemple), toute la vérification des vidéos est réalisée par de puissants programmes informatiques, appelés algorithmes. Ce sont aussi eux qui s’occupent du référencement.

Le référencement n’est pas une tâche facile. En effet, lorsque vous postez une vidéo sur la plateforme, un robot va alors en être tenu informé afin qu’il puisse l’examiner. Cependant, vous imaginez bien que vous n’êtes pas le seul à poster sur YouTube : chaque minute, plus de 400 heures de vidéos sont mises en ligne. C’est pour cette raison que le référencement apparaît souvent comme une tache difficile aux yeux d’un créateur débutant. J’arrive alors à la rescousse : Je vous livrerais plus bas dans ce tutoriel sur le référencement une méthode pour faire en sorte que vos vidéos soient examinées rapidement.

« Et après ? Que fait le robot une fois qu’il est sur ma vidéo ? »

C’est probablement ce que vous êtes en train de vous poser comme question. Vous avez tout à fait raison de vous la poser puisque c’est la suite qui nous intéresse. Une fois que le robot est prêt à examiner votre vidéo, il ne va pas la regarder comme un simple spectateur. Il va l’analyser et tenir compte de plusieurs points très précis que vous allez devoir optimiser.

Cependant, avoir de vouloir optimiser une vidéo, vous devez la réaliser. C’est la deuxième partie de ce tutoriel sur le référencement.

Vos passions, un levier pour générer du trafic

Une chaîne YouTube à succès est un mélange de plusieurs notions. La principale donnée est la régularité. Si vous regardez des créateurs (appelés « YouTubeurs« ) fréquemment, vous avez du remarquer que la plupart d’entre eux mettent en ligne leurs vidéos souvent le même jour à la même heure (exemple : une vidéo tous les samedis à 18H00).

Pourquoi ? Tout simplement pour être mieux référencé. Voilà l’astuce promis plus haut : Plus vous postez de contenu et plus les algorithmes de YouTube vous identifieront comme étant un créateur « fiable » et plus ils analyseront vos vidéos rapidement. Si vous ne postez qu’une seule vidéo de manière aléatoire, les algorithmes vous mettront dans la pile « 1 seule vidéo à analyser » alors que si vous en postez régulièrement, vos vidéos s’additionneront. Puisqu’ils détestent perdent du temps, ils analyseront vos vidéos plus rapidement afin de ne pas avoir 10 productions du même compte à analyser d’un coup.

Par conséquent, vous devez poster du contenu avec un intervalle court en chaque vidéo. L’idéal serait de poster une vidéo par jour.

Seulement voilà : Pour poster des vidéos avec une telle cadence, il faut que vous aimiez ce dont vous parlez afin de ne pas vous ennuyer. Attention : le spectateur (nommé « viewer » en anglais) ressent rapidement quand l’auteur de la vidéo n’aime pas son sujet et cela le pousse à passer à autre chose aussi vite qu’il est venu. C’est pourquoi vous devez créer sur un sujet qui vous intéresse.

J’ai représenté tout cela sous la forme d’un schéma qui pourra vous aider à comprendre mon propos :

 

améliorer référencement

 

Mettez en place cette méthode

Afin de créer un cercle vertueux qui jouera en votre faveur et vous permettra d’augmenter le trafic de votre site internet, vous allez commencer par lister vos passions. Prenez une feuille de papier ou ouvrez un logiciel de traitement de texte et écrivez 5 passions. Pensez à les classer par ordre d’intérêt (ce que vous aimez le plus en premier). Par exemple, vous pouvez vous retrouver avec une liste comme celle-ci :

  • Le référencement
  • L’informatique
  • Le vélo
  • La lecture
  • La photographie

A présent, vous allez devoir faire un choix. En effet, il est plus simple et efficace de traiter d’une seule passion sur votre chaîne. Vous pourrez attirer plus de monde sur vos vidéos et les fidéliser afin de gagner du trafic de qualité. C’est pourquoi il est important de toujours produire quelque chose avec la même forme (exemple : tutoriel sur le référencement).

Au contraire, si vous traitez de plusieurs de vos passions, tous vos abonnés n’aimeront pas forcément toutes les thématiques abordées. Ainsi, vous ne ciblerez pas assez votre audience et ce ne sera pas du trafic qualifié, il sera par conséquent plus difficile de gagner de l’argent grâce à cela.

Une fois que vous avez fait votre choix, vous allez pouvoir entrer dans la phase de création. Cette phase n’est pas négligeable. Elle représente l’entrée dans le processus menant au référencement. Vous devez consacrer du temps à cette étape : Une bonne réflexion permet une meilleure action. Mieux vaut reculer avant de sauter dans ce cas présent 🙂 !

Passons à la suite de ce tutoriel sur le référencement.

Créez un contenu de qualité facilement

L’épicentre de votre réussite sur YouTube se résume en un seul mot : contenu. Si ce dernier est fade, trop ou peu rythmé, inaudible ou encore d’une qualité vidéo à revoir, il y a fort à parier que le viewer ne regardera pas votre vidéo en entier. Malheureusement, ce n’est pas positif du tout puisque le temps de visionnage moyen est pris en compte par les algorithmes pour le référencement (j’y reviendrais dans un prochain article).

Une vidéo de qualité se traduit par une production en haute définition avec un son intelligible et de qualité. En effet, et la plupart des YouTubeurs l’ont compris : Un mauvais son est encore plus grave qu’une image floue. Si l’image n’est pas au rendez-vous mais que le son est véritablement audible et bien les lecteurs resteront pour la simple et bonne raison qu’ils comprendront quand même ce que vous leur dîtes. Évidemment, autant proposer au viewer une qualité visuelle ET sonore !

Pour produire votre vidéo, vous allez avoir besoin de matériel et logiciels. En fonction de vos vidéos, ces derniers varient. En effet, si vous vous filmez en train de faire de la cuisine, une caméra et un microphone seront nécessaires. Mais si vous voulez enregistrer l’écran de votre ordinateur, il vous faudra alors un logiciel adapté (j’y reviendrais plus loin dans ce tutoriel sur le référencement).

  • Prenons l’hypothèse que vous vous filmiez vous.

La vidéo, facteur de la réussite

J’ai décidé de vous présenter le matériel que j’utiliserais si j’étais à votre place. Évidemment, libre à chacun de choisir le caméra ou le microphone qu’il souhaite, je vous conseille simplement en vous indiquant des produits de très bonne qualité à prix abordables.

Pour la vidéo, on retrouve deux types de YouTubeurs : Ceux qui se filment avec un reflex et ceux qui utilisent un caméscope. De mon point de vue, je favoriserais le caméscope si vous n’avez un budget important à investir, les reflex coûtant assez cher (500€ pour un boîtier seul, sans objectif). Ainsi, je vous conseille d’utiliser le caméscope « Sony HDR » qui vous permettra de filmer en très haute définition (1080p). Ce caméscope est au prix de 249€, soit deux fois moins qu’un boîtier reflex. Pour voir l’article cliquez ici (ce n’est pas un partenariat)

webformation sur améliorer son référencement

 

En plus de posséder des caractéristiques vidéos très intéressantes, ce produit possède un microphone qui vous permettra d’avoir un son de qualité si vous vous filmez en intérieur (le vent altère la qualité sonore). Je vous recommande tout de même d’acheter en complément un bon microphone afin de pouvoir filmer partout sans soucis.

L’audio, créateur de votre trafic

Au niveau audio, le meilleur compromis est d’acheter un micro-cravate. Vous n’avez qu’à le brancher à votre téléphone ou directement à votre caméra si elle dispose des branchements adaptés afin de vous enregistrer ! Vous pouvez trouver de nombreux micro-cravate sur le marché. Par exemple celui-ci ou encore celui-là (ce ne sont pas des partenariats).

gagner de l argent grâce à youtube

Il peut être nécessaire de faire des achats représentant une certaine somme d’argent. Cependant, les produits présentés plus haut sont de qualité et perdurent avec le temps. Votre achat peut donc vous paraître conséquent mais sera durable dans le temps.

Filmez votre écran d’ordinateur

Si vous n’avez pas besoin de vous filmer mais uniquement capturer votre écran d’ordinateur, sachez que plusieurs logiciels sont disponibles pour vous. Tout d’abord, capturer son écran d’ordinateur signifie qu’un logiciel va venir enregistrer ce dernier en intégralité (ou une zone définie). Cela vous permet de faire des tutoriels ou tout autre chose depuis votre pc. Je vais peut-être vous décevoir mais pour ce qui est de la capture vidéo, il n’existe pas de bons logiciels gratuits. Vous allez devoir investir (de petites sommes, comptez 35€ pour un logiciel d’excellente qualité).

Si vous êtes sur Windows ou Mac, je vous conseille deux logiciels : Action! et Bandicam que vous pouvez télécharger ici. Attention cependant, ces versions disposent d’une version gratuite mais je vous recommande vivement d’acheter les versions complètes afin de ne pas avoir de bandeau promotionnel en plein milieu de votre écran lorsque vous filmez. Si vous souhaitez filmer vos jeux pour créer une chaîne axée sur le gaming, je vous conseille le logiciel Fraps (qui coûte environ 35€) que vous pouvez vous procurer ici.

Minute papillon : Avant de tourner votre vidéo, vous devez réfléchir à une dernière chose. C’est ce je vais vous expliquer dans la suite de ce tutoriel sur le référencement.

Un laps de temps à optimiser sérieusement

Il a été démontré que c’est dans les 15 premières secondes de votre vidéo que tout se joue. Le viewer décide ou non si il va regarder votre vidéo en entier pendant ce laps de temps. Vous devez donc l’optimiser au maximum pour avoir le plus de chances possibles de retenir votre audience.

Dans ces 15 premières secondes, veillez à vous êtes présenté et à avoir précisé ce que vous allez apporter par le biais de votre vidéo. Exemple : « Bonjour à tous et à toutes, je suis Antoine du blog En-1Clic.com et dans cette vidéo je vais vous apprendre à augmenter votre visibilité efficacement sur YouTube ». Ce genre d’introduction est accrocheur. La curiosité et l’attention du viewer sont aiguisées. Cela va lui donner envie de rester devant votre vidéo afin d’apprendre tout ce dont il a besoin. Si vous avez oublié de faire une introduction dans ce style, je vous conseille de retourner cette partie afin d’avoir un rendu plus optimisé.

Vôtre vidéo est fin prête ? Alors place au montage vidéo.

Captivez grâce au montage vidéo

De nombreux logiciels vous permettent de monter des vidéos de qualité sans pour autant avoir énormément de connaissances en la matière. Si vous en avez les moyens, vous pouvez faire appel à un monteur vidéo. Sinon, si vous débutez, vous pouvez utiliser des logiciels simples et gratuits comme Windows Movie Maker sur Windows ou iMovie sur Mac. Vous pouvez regarder ces tutoriels qui vous apprendront les bases du montage vidéo :

Ces deux logiciels sont installés (normalement) par défaut sur votre ordinateur selon votre système d’exploitation. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez retrouver Windows Movie Maker ici et iMovie là.

Si vous en avez les moyens, je vous recommande les logiciels Sony Vegas Pro (qui coûte tout de même 557.95€) sur Windows et Final Cut Pro (vendu au prix de  299€) sur Mac. Ces deux logiciels représentent l’excellence en terme de montage vidéo. Une fois encore, de nombreux tutoriels sont disponibles sur internet pour vous apprendre à monter sur :

Passons à la dernière étape de ce tutoriel sur le référencement : La mise en ligne.

La mise en ligne, étape cruciale

Dès que votre vidéo est enfin montée, il reste une dernière étape : La mise en ligne. Lors de la publication de votre vidéo, vous allez devoir prendre en compte 4 paramètres : Le titre, la description, les tags et la miniature. Je détaille ces 4 paramètres et je vous explique comment les optimiser dans mon ebook « Le guide du référencement YouTube » et je vous offre aujourd’hui un extrait de celui-ci, vous n’avez qu’à m’indiquer à qui je dois l’envoyer 😉 :

 

Tutoriel sur le référencement : En conclusion

Cet article aura eu pour but de vous apprendre les bases du référencement YouTube. Vous devez en retenir plusieurs choses. Tout d’abord, YouTube est une machine gigantesque dont les algorithmes vérifient, traitent et référencent les vidéos mises en ligne. Il n’est pas compliqué de référencer ses vidéos lorsque l’on a compris comment cela fonctionne. Lister vos passions est important afin de vous permettre de cibler votre audience et gagner en trafic qualifié. Créer des vidéos de qualité apparaît comme une étape logique et vous pouvez en réaliser avec le matériel adapté à vos envies.

Ensuite, le montage vidéo, en plus de vous permettre d’exprimer vos idées, vous permet de rendre votre contenu dynamique et attrayant. N’oubliez pas : tout se joue pendant les 15 premières secondes. Vous devez absolument rendre ce laps de temps captivant. Enfin, la mise en ligne est la dernière étape du chemin vous menant au succès. Il faut apprendre à optimiser la publication de ses vidéos pour augmenter son trafic sans tricher. De prochains articles traiteront de la mise en ligne, en complément de mon ebook.

J’espère que ce tutoriel sur le référencement vous aura plu : Vous pouvez commenter pour me donner votre avis :). Suivez tous les articles du blog en vous inscrivant à la newsletter (pour recevoir votre cadeau) ou en ajoutant directement le blog dans vos favoris !

Dîtes moi également si vous aimeriez voir d’autres tutoriels sur le référencement 😉

Article connexe :

Antoine.

 


4 commentaires

KéviN · juillet 27, 2016 à 10:28

Super article merci 🙂

La vidéo est LE nouveau levier e-marketing pour les entreprises et l’utilisation de plus en simple des logiciels de montage vidéo, offre à tout le monde la possibilité d’utiliser ce média.

    antoine_chauvel · juillet 27, 2016 à 10:31

    Merci pour ton retour 🙂
    Effectivement, la vidéo permet à tous de pouvoir améliorer sa visibilité et orienter son marketing et sa communication vers de nouveaux axes.
    En alliant le référencement à la vidéo, on peut véritablement faire un effet de levier 🙂

motoapk hihi · mai 4, 2017 à 7:17

I am so grateful for your blog post. Really Cool.

    antoine_chauvel · juillet 4, 2017 à 4:48

    Thank you very much !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à la newsletter !